Xala

Mon CL
  • Connectez-vous
Outils
  • Connectez-vous
Gestion
  • Connectez-vous
Commentaires
16/02/2015 15:10:21
A la première scène, avec les valises, j'ai cru que j'allais assister à un très grand film, jetant l?opprobre sur les dirigeants du pays. J'ai donc été un peu déçu que la suite du récit se recentre sur le mariage et la polygamie. Pas déçu que le thème soit abordé, au contraire. Il est on ne peut plus logique qu'il apparaisse chez Sembène, qui a tout de même traité à peu près tous les grands thèmes de l'Afrique post-coloniale, de la (néo)colonisation à la religion en passant par l'argent et l'excision. Mais déçu que le thème ne soit pas plus développé, bien que le scénario, dans le fond, serve le même propos. Cela ne m'a pas empêché de me délecter de chaque scène où sont mis en scène ces pourritures "d'hommes d'affaires", avec leurs manières, leur français et leur condescendance. Reste que le film, une fois de plus, traite des problèmes qui rongent le quotidien d'un peuple et de tout un continent. Je poursuis donc le tour de sa fabuleuse cinématographie donc Téno seul semble avoir reçu l'héritage.
24/02/2019 02:30:30
Le film démarre vraiment avec le "grand", néo colonialisme et corruption pour se diriger vers l'aspect plus intime du drame, pourquoi pas, surtout grâce à une galerie de personnages passionnants. Du coup c'est un peu dommage de ne pas donner plus d'espace à la partie féminine du cast, j'espérais un rôle plus important de la part de la Première Femme mais bon, ça aurait fait un film de 3 heures et personnes n'aurait suivi la séance :hap:Message édité
24/02/2019 12:17:26
Je te rejoins sur ce dernier point. J'ai eu peur au tout début de l'aspect un peu pantomime de la scène et j'ignorais si j'allais être capable de regarder le film dans son intégralité, mais au final cette façon un peu grossière et caricaturale de forcer le trait s'avère essentielle.