Étoiles

Mon CL
  • Connectez-vous
Outils
  • Connectez-vous
Gestion
  • Connectez-vous
Commentaires
Kino 02/02/2014 04:29:03
Sterne est dans le sillon de ces films antimilitaristes très esthétiques de la fin des années 1950. J'ai beaucoup pensé à Quand passent les Cigognes de Kalatozov ou au Quarante-et-unième de Tchoukrai pendant le film. Il s'agit donc d'une histoire d'amour impossible entre une juive et un officier allemand dans un contexte de Seconde Guerre Mondiale et de déportation. Pourquoi pas, surtout si la beauté formelle est de la partie.

Et elle l'est, la photographie N&B est très léchée, les cadrages rigoureux, et on compte même quelques perspectives inattendues et des superpositions de plans très kalatazoviennes (c'est là que le côté soviétique du film joue beaucoup).

Mais j'avoue être très déçu, tant tout ceci m'a laissé froid. J'ai trouvé l'ensemble peu stimulant, et très peu émouvant, alors que la fin des Cigognes ou de la Ballade du Soldat me font fondre en larmes. Mais là, ça n'a pas pris, ou alors très peu (à l'occasion d'un ou deux plans peut-être).

Bien sûr, tout ceci est très personnel mais de toutes façons, j'ai une vision non-cérébrale de l'art et je ne crois pas à l'objectivité. Donc oeuvre bien mise, mais oeuvre bien vide pour ma part ... Dommage.
Moriarty 02/02/2014 10:58:09
J'étais surpris par ta note mais bon si tu n'a pas été ému, je comprend.
Pour ma part, le film m'a touché et je ne dis jamais non à une superbe mise en scène.

Mais je suis d'accord avec toi; on reste loin du Kalatozov par exemple...