Afrique

Commentaires
tadanobu 14/04/2015 17:58:40
banana chose promise, chose due :hap:
Park_Chan_Wook 14/04/2015 19:27:58
OMG :rire:

Excellent article.

Plusieurs questions me viennent :

Le VCD, c'est quoi ?

Un forumeur de nanarland, en parlant de son voyage en phillipine, a raconté qu'il trouvait des films au marché noirs ou tu avais parfois 4 films dans un seul dvd mais que la qualité était abominable ( format carré de 30cm sur 30cm), c'est pareil à Madagascar ?

Toi, personnellement, tu comprends le malgache ?
Girole 14/04/2015 19:42:06
C'est bon ça !

Le film avec le serial killer à l'air d'être tellement énorme !

Good job !
TheDudeAbides 14/04/2015 20:17:53
Léon :ok:

Son oeuvre doit être grandiose, pour sûr... Ce grand pro.
tadanobu 14/04/2015 20:25:45
Park_Chan_Wook

Le VCD est un format video, au même titre que les DVD ou les BR. Le support est un CD. Le problème de ce format est que l'encodage est catastrophique (la taille des fichiers, comparée à la qualité, est indécente). Alors quand, en plus, c'est fait par des gens qui ne savent manifestement par bien s'y prendre, et bien ça donne les superbes screens que j'ai mis en illustration.

Oui, le marché noir fonctionne de la même manière ici. On prend un DVD et on le bourre d'un max de rip dégueu (genre 700 Mo maximum). En général les films sont regroupés par thématique (4 films d'horreur, 5 Fast & Furious, 3 Bruce Lee etc...). Souvent les encodage sont bien dégueux pour mettre un maximum de film. Personne ne se soucis de la qualité ici, mais je pense que tu avais déjà saisi... Il y a aussi des gens qui te font des DVD sur mesure. Par exemple je peux aller dans une boutique et demander les derniers films dispo. C'est un peu pus cher (enfin, 1? les 4 films, tout est relatif) mais bien pratique.

Je ne suis pas encore bilingue, mais je me débrouille plutôt bien maintenant. Je donne des cours dans un ONG où les enfants ne parlent par français alors j'ai appris la langue. D'ailleurs, j'avais créé des sous-titres pour Baraingo 3 afin de faire découvrir le film. En ce moment, je bosse sur des sous-titres pour Ilo Tsy Very, dont je parle dans l'article, pour essayer de lui redonner ses lettres de noblesse (et améliorer sa visibilité en faisant des sous-titres malgache > anglais).

Girole Lolon'i Dada ? Film disponible en téléchargement sur le site !
blazcowicz 15/04/2015 10:58:26
Du coup je comprends mieux pourquoi Baraingo c'est le "haut du panier" :hap:
Madlaine 15/04/2015 17:55:33
Baraingo 3 était bien filmé il est vrai, rien que l'intro avec les herbes sèches, ça annonçait une certaine volonté artistique.
Les screeners sont diffusés à la TV ? Pays merveilleux :hap:
tadanobu 03/06/2018 18:39:25
Puisqu'on est en plein dans les studios en ce moment j'ai commencé à ajouter les studios Malgaches.

Wouhou !

Pour célébrer ces ajouts primordiaux, présentation rapide de certains d'entre eux.

Scoop Digital : LA boîte de production historique qui a été la première a mettre un peu de moyen et un minimum de savoir-faire au service de ses films. Tout ça grâce à la série légendaire Malok'Ila. Scoop Digital reste aujourd'hui un incontournable de l'événementiel et continue de chambouler le marché. Dernier tour de force en date : la création de la saga Safelika (20 épisodes, suivis d'autant de Kibay et d'autres dérivés) : diffusion sous forme de série quotidienne à la télé mais sortie en avance de l'équivalent de chaque "saison" en un seul film de 3/4 heures. Le puissant Mamitiana Razafimandimby est à sa tête.

Mah-ki Production : La boîte qui a donné une vraie bouffée d'air frais au cinéma Malgache en proposant (enfin !) des films à l'esthétique travaillé à partir de la trilogie Baraingo.

Vision Production : Le joujou de Sieur Fenitra Rakotoarijaona. Source intarissable de nanars larmoyants. Dès que je vois le logo au générique je sais que je vais passer un super moment avec les enfants.

Horizon Production : La boîte qui a presque tout compris, grâce au départ de Gérard Razafindrakoto de Scoop Digital. C'est la synthèse d'à peu près tout ce qui marche ici : des sagas avec des figures récurrentes (et familiales), des sorties qui s'enchainent, des films techniquement corrects... et une communication efficace (pubs, clips, teasers...).

Mana Production : Une boîte "à l'ancienne" où on ne se souciait guère de la qualité mais où tout était fait avec trois bouts de ficelles grâce à l'amour du cinéma. De la belle daube filmique mais difficile de ne pas être indulgent. Son logo me rappelle mes premières découvertes, un peu comme celui d'un Kitano Office.

Meva Production : Un autre studio qui n'aura pas su se mettre à l'air du temps. On s'en souviendra surtout pour son logo, qui apparait aléatoirement pendant chaque film et se met à faire des translations verticales et horizontales pendants quelques minutes... pour disaraître et mieux revenir un peu plus tard.

Bon, évidemment il y en a plein d'autres mais faut pas abuser non plus. Déjà il faudra que je remplisse correctement ceux-là, j'en ai forcément oublié.