Time and Tide

Meurtre d'un bookmaker chinois Bookmarked

The Killing of a Chinese Bookie
John Cassavetes  - USA - 1976


    Meurtre d'un bookmaker chinois
    Meurtre d'un bookmaker chinois
    Meurtre d'un bookmaker chinois
    Meurtre d'un bookmaker chinois
    Meurtre d'un bookmaker chinois
    Meurtre d'un bookmaker chinois
    Meurtre d'un bookmaker chinois
    Meurtre d'un bookmaker chinois
    Meurtre d'un bookmaker chinois


    Anda01/08/2010 18:20:46

    Gangster + Ben Gazzara + Cassavetes et j/ai encore pas vu le film. :honte.

    Pj02/09/2010 16:46:30

    Si ça peut te consoler c/est vraiment très très peu gangster...

    Anda02/09/2010 17:51:17

    Je suis déçu. XD

    marcosocho27/08/2012 19:09:09

    C'est quand même pas mal gangster. Ce n'est pas habituel certes mais il y a de très bonnes scènes de gagnsters.

    stebbins03/02/2013 04:54:47

    Je suis quand même assez déçu... Le film met très longtemps à poser ses objectifs et Ben Gazzara ( dont on sent pourtant l'aisance et l'application ) n'incarne pas réellement le film. Tout semble assez mou dans ce Cassavetes là...
    Et puis je trouve que ça manque cruellement de radicalité, ou d'unité du moins

    Goldi19/04/2014 15:26:19

    Moi c'est l'inverse, c'est celui qui me donnait le moins envie et au bout du compte j'en suis plus que satisfait (j'ai hésité avec 8 tiens )

    J'aime cette ambiance nocturne et chaude (les scènes dans le club sont superbes) et la sensualité qui s'en dégage.

    Mordechaye16/11/2014 10:28:48

    Ce Cassavetes a une vraie ambiance, assez particulière quand même, qui doit beaucoup à la façon de filmer de son auteur. Après je trouve personnellement que c'était assez interminable (alors que ça ne fait "que" deux heures), peut être parce que j'ai eu du mal à prendre fait et cause pour les personnages qui sont assez lambdas (d'habitude ça ne me gêne pas pourtant). Je sais que c'était la volonté de Cassavetes de mettre en scène dans ce Cosmo un petit escroc sans envergure (magistralement campé par le non moins magistral Ben Gazzara quand même, j'adore ce type) mais le combo longueurs (qui sont peut être typiques de Cassavetes, certaines étaient déjà présentes dans "Husbands", seul autre film que j'ai vu de lui) et molesse des personnages m'a un peu été fatal.

    Pourtant l'ambiance est vraiment la. Je pense en particulier à une scène d'audition dans le club qui est dantesque (je suis vraiment fan des dispositifs de Cassavetes, c'est toujours très fin et très beau cette manière de mettre en scène les choses) ou même aux scènes de cabaret (qui constituent pourtant le summum du mauvais goût, c'est vraiment quelque chose de très étrange) mais ça ne suffit pas forcément à en faire un film génial, dommage.

    Walden16/11/2014 12:23:06

    Je te confirme que les longueurs et le côté interminable de certaines scènes sont vraiment des caractéristiques du cinéma de Cassavetes. Ça fait parti de l'exercice, il faut l'accepter. C'est souvent dans le but de créer un sentiment de malaise chez le spectateur et ça fonctionne plutôt bien la plupart du temps.

    Top