Quartier Violent Bookmarked

Bôryoku gai
Hideo Gosha  - Japon - 1974


    Quartier Violent
    Quartier Violent
    Quartier Violent
    Quartier Violent
    Quartier Violent
    Quartier Violent
    Quartier Violent
    Quartier Violent


    Elliot_le_Wombat11/08/2012 18:36:18

    L'image avec les mannequins me rappelle étrangement le Killer's Kiss de Kubrick...

    http://www.hapshack.com/images/SCEP3.jpg

    Elliot_le_Wombat11/08/2012 18:36:40

    [lien]http://www.hapshack.com/images/SCEP3.jpg[/lien] *

    Zering03/04/2013 23:17:29

    @Waho Voila un autre film qui devrait te plaire!
    Ca m'étonne d'ailleurs vachement que t'aies jamais vu un seul Gosha... C'est pourtant un cinéaste d'exploitation nippone majeur (je l'admire sans doute autant que Misumi, c'est dire), et ses films devraient t'intéresser (en particulier Goyokin, une merveille)

    Waho03/04/2013 23:21:20

    Bah le cinéma d'exploitation japonais en dehors du pinku je connais très peu. Même de Misumi je connais que les zatoichi.

    Mais c'est sûr que ça donne envie. De Gosha j'ai ça [lien]http://ecx.images-amazon.com/images/I/51V04oh9oNL.jpg[/lien] que j'avais trouvé sur une brocante pour un euro J'étais content ce jour là.

    Zering03/04/2013 23:23:20

    Putain, tu m'as rendu triste et jaloux en une phrase
    Ses films sont très très chers... HK VIDEO et leurs prix, des fois c'est quand même abusé.
    Bon, en tout cas, en ce qui concerne le cinoche d'exploitation nippon, je te conseille de t'aventurer en dehors du pinku et de jeter un oeil attentif notamment aux Baby Cart, aux Hanzo the Razor, et aux films de Gosha. Ce sont des merveilles!

    Waho03/04/2013 23:35:06

    Baby Cart et Hanzo the Razor c'est prévu de longue date !

    Zering03/04/2013 23:35:34

    T'as de sacrées baffes qui t'attendent!

    Crutch08/10/2017 17:58:26

    tadanobu qui sort Gosha du top découvertes sans états d’âme

    tadanobu08/10/2017 18:03:56

    Ouais, j'ai trouvé ça globalement plat. Le scénario manque d'ampleur, les personnages de charisme, les combats de violence. J'ai aimé le personnage de Sugawara mais il n'a pas une place très importante. Bref, pour moi c'est loin de valoir un bon Fukasaku ultraviolent et déshumanisé.

    Crutch09/10/2017 01:33:34

    L'ampleur du scénario est proche de celle des polars de gauche italiens style La cité de la violence ou Milan calibre 9, ou la mafia accède à la légitimité par les connections politiques de ses chefs alors que les petites mains sont sacrifiées. Le charisme de Noboru Ando est absolu pour moi et le personnage d'Akira Kobayashi est très intéressant aussi. Puis le double combat dans le poulailler, si c'est pas violent, je sais pas ce qu'il te faut, cette scène est absolument dingue . On sent que Gosha surfe sur la vague Fukasaku (de ce point de vue, Quartier Violent est un peu à part dans sa filmographie, celui le plus proche serait Le Sang du damné), mais pour moi, il n'a vraiment pas à rougir de la comparaison, même si Fukasaku est un poil au dessus sur Le cimetière de la morale, Yakusa Graveyard ou Combat sans code d'honneur.

    Top